5 juil

Le point sur la hausse des frais de notaire pour l’achat d’un bien immobilier dans le Val-de-Marne !

f

Vous aimeriez acheter un bien immobilier dans le Val-de-Marne ? Les frais de notaire pourraient augmenter en 2019… Le 1er ministre Édouard Philippe a fait un geste en faveur des départements qui peinent à boucler le financement des prestations sociales (le RSA, l’aide aux personnes handicapées ou l’aide aux personnes âgées (APA)). Il a donc proposé de relever le taux départemental des droits de mutation à titre onéreux, de 4,5% à 4,7% en 2019. Une aberration puisque, selon le courtier Vousfinancer.com, la hausse des frais de mutation atteindrait 1% depuis 2014.

Suppression de la taxe d’habitation d’un côté, augmentation des frais de notaire de l’autre…
Si vous voulez acheter un bien immobilier dans le Val-de-Marne, à n’en pas douter en 2019, vous le paierez plus cher. Et ce n’est pas la 1re fois. En 2014, le taux départemental des droits de mutation avait déjà été relevé. Une hausse de 0,7 % avait déjà été proposée, et appliquée progressivement par la plupart des départements, faisant passer ces droits de mutation de 3,8 % à 4,5 %. Cette nouvelle hausse de 0,2 % représente 400 € de plus pour un achat à 200 000 €… mais par rapport 2014, la hausse atteint près de 1 % soit tout de même 1 800 €. Pour l’achat d’un bien à 200 000 €, le montant des droits d’enregistrement des départements passera ainsi de 7 600 € avant mars 2014 à 9 400 € en 2019.

Bercy, de son côté, s’est opposé à cette proposition inappropriée qui, selon lui est inefficace pour lutter contre le chômage puisqu’elle est un frein à la mobilité des salariés. Ceux-ci, pour éviter de payer des frais de notaire qu’ils jugent déjà élevés, renonceront à déménager, même s’ils sont en recherche d’emploi.

Le marché immobilier, lui, n’a pas besoin de cela. Très dynamique, il a permis ces deux dernières années à de très nombreux Français de devenir propriétaires de leur logement !

C.V. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée