30 Jan

2019 sera-t-elle une bonne année pour l’immobilier à Ormesson-sur-Marne ?

Vous aimeriez acheter un bien immobilier à Ormesson-sur-Marne ? En décembre, les taux négociés étaient en légère hausse. Et l’activité du marché immobilier dépend également du moral des Français. Pour investir, les emprunteurs ont besoin d’être rassurés sur leur avenir : les primo-accédants qui s’endettent lourdement, sur des durées plus longues que les autres, mais aussi les investisseurs qui doivent, eux aussi, être en confiance pour lancer un projet immobilier qui les engagera sur plusieurs années. « Le gouvernement a un rôle primordial dans cette confiance, les gilets jaunes ne me démentiront pas », précise Philippe Taboret, directeur général adjoint chez Cafpi.  Soutenir l’accession à la propriété et impliquer le financement privé dans la construction de logement sont des actes hautement politiques. « Il est primordial que les actions du gouvernement rassurent les candidats à l’accession », renchérit-il.

Qu’attendre des taux immobiliers au plus bas ?
« Toute chose a une fin », avance sans ambiguïté Cafpi dans ses perspectives pour 2019. « Déjà, aux États-Unis, la Fed remonte ses taux directeurs. De son côté, la BCE a annoncé qu’elle mettrait fin à sa politique de Quantitative Easing (politique qui permet depuis 2015 aux banques de se refinancer à moindres frais et donc de prêter à des taux d’intérêt très faibles), au cours du 1er semestre 2019, elle pourrait même décider de rehausser ses taux directeurs au 2e semestre 2019 », poursuit le courtier.

Que nous réserve l’avenir ?
Si l’année 2018 s’annonce très bonne, 2019 reste dans l’incertitude. « Le scénario du pire serait une hausse des taux, conjuguée à une baisse du moral des Français. Cela pourrait entraîner une baisse d’activité en 2019. Mais nous n’en sommes pas là », indique Philippe Taboret. En effet, l’envie de devenir propriétaire reste toujours aussi forte chez les Français. « Il existe des solutions adaptées à chaque profil pour permettre à chacun d’accéder à la propriété. En 2019, les emprunteurs auront d’autant plus besoin d’être accompagnés dans leur recherche de financement », conclut-il.

C.V. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée