26 Fév

Vendez rapidement votre appartement à Chennevières-sur-Marne grâce aux taux de crédit historiquement bas !

Vous vendez votre appartement à Chennevières-sur-Marne ? Sachez que les taux bas portent le marché immobilier qui, depuis début 2015, a retrouvé des couleurs. Et oui, le marché immobilier se porte bien et, notamment, celui de l’ancien en Île-de-France. D’ailleurs, les chiffres de la Chambre des notaires Paris/Île-de-France le montrent bien puisque les ventes ont en effet progressé de 29 % d’août à octobre 2015 (43 000 transactions). Alors qu’est-ce que cela signifie ? Que vous avez plus de chance de vendre votre appartement à Chennevières-sur-Marne, près de Paris, en ce début d’année ! Pourquoi ? Car la demande est là. Le marché immobilier est en pleine reprise. L’activité se redresse. Vous trouverez donc plus facilement un acheteur, car les ventes d’appartements augmentent partout autour de Paris.

Des baisses pour l’ensemble des villes
Le mouvement baissier s’est confirmé dans la première quinzaine du mois de février. Ainsi, nous observons, selon les villes, des baisses comprises entre 0,05 % et 0,20 %. Et toutes les villes y passent. Toulouse et Bordeaux voient en effet leur taux diminuer de 0,20 % et Nice, Lille, Nantes et Montpellier de 0,10 % quand Paris, Marseille et Strasbourg enregistrent des mouvements baissiers de 0,05 %.
Et chez Vousfinancer.com, même son de cloche : à la mi-février, la quasi-totalité des banques a baissé leurs taux de crédit, jusqu’à 0,30 % pour certaines d’entre elles. Les taux de crédit immobilier sont ainsi de retour à leur niveau de mai dernier, dans le sillage des taux d’emprunt d’État qui ont également fortement chuté à 0,65 % contre 1 % début 2016.

L’environnement bancaire reste favorable aux taux bas
« La BCE soutient l’économie dans la zone euro et encourage les banques à prêter, l’inflation reste très basse et les OAT ne franchissent pas la barre des 1 % ; en d’autres termes, rien ne justifie un changement de tendance, les taux devraient rester bas dans les mois qui viennent en dépit des premiers mouvements haussiers, mais modérés aux É.-U. », précise, Maël Bernier de Meilleurstaux.com.

C.V. / Bazikpress © KaYann

Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée