26 Jan

Il y a différents profils d’acheteurs pour un appartement en vente à Chennevières-sur-Marne !

Vous aimeriez acquérir un appartement à Chennevières-sur-Marne ? Alors quel type d’acheteur êtes-vous ? Saurez-vous vous reconnaître dans les résultats de l’étude réalisée par les Notaires de France sur les nouveaux comportements des Français face à l’immobilier ? Voici les 5 catégories de comportements face à l’achat immobilier.

L’achat difficile : Si les parcours convergent vers l’achat immobilier, cet achat se fait dans la douleur, voire demeure inaccessible pour une partie non négligeable des Français (26% d’entre eux, qui soit ont difficilement accédé à la propriété, soit restent locataires fautes de moyens). Ce profil est plus fréquent en zones rurales, où l’on trouve davantage de personnes âgées aux revenus modestes qui se placent dans cette catégorie).
L’achat aboutissement : À l’inverse, on trouve une autre catégorie, presque aussi importante (24%) pour qui l’achat immobilier a été un véritable aboutissement s’inscrivant dans une logique de meilleure qualité de vie. Ce groupe est, comme le premier, assez rural et âgé, mais avec des moyens financiers plus importants.

L’achat horizon : Le troisième groupe (21%) est plus jeune et plus urbain. Surreprésenté à Paris, ce groupe accueille des personnes jeunes ou d’âge moyen qui soit ont déjà accédé à la propriété dès qu’elles ont en eu les moyens financiers, soit envisagent de le faire très prochainement.

L’achat projet familial : Le quatrième groupe (16%) conçoit l’achat immobilier comme un véritable projet familial, privilégiant comme critères de choix la taille du logement, les établissements scolaires à proximité ou encore l’attachement familial à une région. Les membres de ce groupe ont d’ailleurs davantage changé de logement pour des raisons personnelles : mise en couple ou séparation, arrivée d’un enfant, rapprochement d’autres membres de la famille.

L’achat réassurance : Enfin, le dernier groupe (13%) rassemble une majorité de propriétaires ou de futurs propriétaires qui achètent jeunes, notamment dans l’optique de faire un investissement et de se rassurer. Ceux qui ne sont pas encore propriétaires attendent le bon moment pour acheter, à la fois d’un point de vue personnel (stabilité de sa situation personnelle et professionnelle) et du point de vue du marché (bonnes conditions). Raisonnables, ils figurent aussi par les plus angoissés des choix immobiliers.

C.V. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée