9 Jan

Comment se porte le marché immobilier après le deuxième confinement à Chennevières-sur-Marne ?

Le premier confinement, du 16 mars au 11 mai, avait été déclencheur de véritables envies d’espace, de plus de calme et de verdure de la part des Français. Où en est-on aujourd’hui ? Comment se porte le marché immobilier après le deuxième confinement à Chennevières-sur-Marne ? Faisons le point.

Le stock de biens augmente très légèrement ! Ceux qui souhaitent vraiment vendre ou acheter leur bien le font de manière raisonnée, avec des prix adossés à la réalité du marché. Globalement, un produit présenté au bon prix se vend à la hauteur de ce qu’il vaut.

Les deux confinements ont généré des envies de changement : en effet, en mai dernier, Meilleurs Agents avait réalisé une 1re étude sur l’impact d’une terrasse ou d’un balcon sur le prix d’un appartement dans les 11 plus grandes villes de France. Six mois plus tard, une nouvelle étude confirme le regain d’intérêt des Français pour les espaces extérieurs. En effet, 20% des acheteurs affirment que les confinements ont changé la donne en leur faisant repenser leurs priorités dans la sélection des biens.

L’intérêt pour les terrasses et balcons s’est fait ressentir sur les prix immobiliers : la présence d’une terrasse ou d’un balcon a fait augmenter de 9,9% le prix des appartements dans les grandes villes depuis le 17 mars 2020. Ainsi, les confinements ont réellement eu un impact sur la demande en matière de biens immobiliers : une augmentation de 1.3 point est observable par rapport à l’avant-confinement.

Et Barbara Castillo Rico, responsable des études économiques chez Meilleurs Agents, le confirme : “ Posséder un appartement avec une terrasse ou un balcon en ville était déjà un bien très recherché. Ce phénomène s’est exacerbé en mai dernier, à la sortie du confinement. Les acquéreurs des grandes villes étaient disposés à payer plus cher pour de tels privilèges. »

Toutefois, que ceux qui ont un appartement à vendre à Chennvières-sur-Marne qui ne présente ni balcon filant ni terrasse se rassurent. L’enthousiasme des acheteurs pourrait être temporaire. « Le pic de l’été passé, on assiste à un essoufflement de la tendance, qui pourrait présager un retour à la normale d’avant Covid dans les mois à venir”, analyse Barbara Castillo Rico.

C.V. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


5 commentaires pour Comment se porte le marché immobilier après le deuxième confinement à Chennevières-sur-Marne ?

Laisser un commentaire

stymnappy juin 13, 2021

stymnappy juin 26, 2021

stymnappy juillet 8, 2021

stymnappy juillet 21, 2021

stymnappy août 7, 2021

Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée